Ptyonoprogne Reichenbach, 1850

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Hirundinidae
Chargement...

  • 207
    observations

  • 47
    communes

  • 69
    observateurs

  • Première observation
    1998

  • Dernière observation
    2024
Acquier Claire - Amrein Sylvain - Andre Christophe - Arthur Christian - Baghi Romain;dupuy Sylvie;dupuy Hélène;grès M.c.;pagnon Monique;pottier Gilles - Barbe Fanny - Bassi Isabelle - Bauwin Jeremy - Besson Germain - Bordes Marine - Boulicot Ismaël - Buffard Eric - Caens Patrick - Castellana Aurélie - Castera Marc - Cazabet Lilian - Chasseriaud Gautier - Chavagneux Frederic - Cuenin Christophe - Daval Gérard - De Lacoste Nathalie - Demoulin Jerome - Doussine Sylvain - Dupuy Hélène - Empain Marc - Eudes Manon - Farand Etienne - Fily Marc - Fontanilles Philippe - Garnier Alexandre - Gaudin Rodolphe - Gazo Georges - Grisvard Pierre - Grosselet Olivier - Guibert Carine;salein Frédéric - Hamdaoui Lotfi - Hamon David - Henry Isabelle - Herrera Antoine - Issa Nidal - Laffeuillade Nicolas - Lafitte Jerome - Lagarde Marie - Lapeyre Alexandre - Le Gall Chloé - Legay Philippe - Lock Jude - Luc Flavien - Mabrut Franck - Maingueneau Jeremy - Melet Didier - Moreilhon Didier - Mourembles J.b. - Nedelec Laurent - Ossau - Paulet Nils - Portier Dominique - Poupinel J.j. - Prampart Abel - Reigne Léo - Reisdorffer Franck - Renvoise J.y. - Riou Ghislain - Rouanet David - Roussel Dany - Soubielle Francois - Terrones Hippolyte - Tiberghien Marie - Urrère Romain

Informations espèce

L'Hirondelle des rochers a une taille de 14 à 21 cm et une envergure pouvant aller de 20 à 30 cm. L’Hirondelle des rochers a une queue triangulaire. Elle possède un plumage gris-brun qui peut paraître assez terne à côté des hirondelles des fenêtres et des hirondelles rustiques qui arborent des couleurs contrastées. Elle peut s'observer surtout au printemps et en été. L’Hirondelle des rochers niche en falaise, sans dépasser les 2 200 m d’altitude.
Les hirondelles sont des espèces migratrices. l’Hirondelle des rochers migre à quelques encablures des Pyrénées, dans les plaines du sud-ouest. Elle reviendra dès les premiers beaux jours de février. Toutes les hirondelles sont insectivores. L’Hirondelle des rochers construit son nid dans les anfractuosités des falaises ou d’ouvrages comme les ponts, les paravalanches. Leurs populations sont à l’origine d’un Plan national d’action et d’un Programme européen de préservation.
Non renseigné pour le moment
Pas de synonymes pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles