Chargement...

  • 335
    observations

  • 51
    communes

  • 94
    observateurs

  • Première observation
    1839

  • Dernière observation
    2024
2012-2013 - Allin Jean Michel - Andre Christophe - Antonin Nicol - Arassus Rémi - Arnaud Claudine - Auriere Anne - Aurière Anne - Basseras Charlotte - Bauwin Jeremy - Benito Alonso José Luis - Berges Christophe - Bergès Christophe - Bergès Christophe (cbn Des Pyrénées Et De Midi-pyrénées) - Bordère Henri - Camviel Roland - Castellana Aurélie - Castera Marc - Chaney Matthieu - Chavagneux Frederic - Cochard Pierre-olivier - Corriol Gilles - Cuenin Christophe - Dao Jérôme - Daval Gérard - Daviot Martin - De Buhan Frédérique - Dendaletche C. - Didier Perroche - Doussine Sylvain - Durand Bruno - E. Duvergier De Hauranne - Empain Marc - Estebe Jordi - Farand Etienne - Florence Etienne - Florence Loustalot-forest - Gavalda - Gerbet Charles - Gigot Guillaume - Gilles Corriol - Gire Lionel - Gire Lionel (cbn Des Pyrénées Et De Midi-pyrénées) - Guiguet Antoine - Guilhauma Géraldine - Henry Emilien - Heras Pérez Patxi - Hélène Quénéa - Infante Sánchez Marta - Jabiol Jérémy - Jeannerot Beñat - Jupille Olivier - Lacaze Thibault - Lagarde Marie - Laigneau Françoise - Lainé Maggy - Largier Gérard - Lattuga Ronan - Laulhe Geneviève - Lavaupot Nadine - Lazare J.j. - Leblond Nicolas - Loos Maxime - Ludovic Olicard - Magrou Nathalie - Malaval Sandra - Marc Castéra - Melet Didier - Molénac Magali - Munro Sophia - Neau Miguel - Obios - Olicard Ludovic - Penin David - Philippe Landreaux - Philippe M. - Pichillou Simon - Pierre Gradize - Piettre Loris - Prud'homme François - Rieucau Carine - Rossier Dominique - Roussel Dany - Sanz Thomas - Saule M. - Servientis Nils - Souriat Marion - Stéphane - Sulmont Emeric - Tastet Isabelle - Urrère Romain - Vial Timothée - Villar Pérez Luis - Viot Hugo

Informations espèce

Cette espèce appartient au groupe des fougères. La Scolopendre ou Langue de cerf est une plante relativement commune à l’échelle française. Elle se développe dans les sous-bois, parfois sur les vieux murs ombragés ou dans les puits, à même le sol où elle forme des touffes plus ou moins denses. Elle est reconnaissable à ses grandes feuilles vertes luisantes et planes appelées frondes. Elles mesurent de 20 à 80 cm chacune. Entre mai et octobre, la face inférieure des frondes se couvre d’amas linéaires brunâtres qui constituent les organes reproducteurs de la plante.
Dès l’Antiquité, la Scolopendre est utilisée pour ses propriétés liées aux affections du foie ou de la rate. Elle entre encore de nos jours dans la composition de nombreuses préparations.
Milieux fermes
Non renseigné pour le moment
Asplenium elongatum Salisb., 1796 | Asplenium scolopendrium L., 1753 subsp. scolopendrium | Blechnum linguifolium Stokes, 1812 | Glossopteris scolopendrium (L.) Raf., 1815 | Phyllitis scolopendrium (L.) Newman, 1844 | Phyllitis scolopendrium (L.) Newman, 1844 subsp. scolopendrium | Phyllitis vulgaris Hill, 1757 | Scolopendrium lingua Cav., 1802 | Scolopendrium officinale DC., 1805 [nom. illeg.] | Scolopendrium officinarum Sw., 1802 | Scolopendrium phyllitis Roth, 1799 | Scolopendrium vulgare Sm., 1793

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles